J'ai suivi les défis #GiveItAWeek de Brit pendant un an et voici ce qui s'est passé


Un jour, au début de 2018, je parcourais mes histoires Instagram et j'ai rencontré une fille que je connaissais au lycée. Vous la connaissez peut-être en tant que Brit Morin, fondatrice et PDG de Brit + Co.Elle a déclaré qu'elle commençait des défis hebdomadaires – des défis #GiveItAWeek – et qu'elle les ferait tout au long de l'année. J'ai tout de suite pensé "quelle idée sympa", mais comme vous le faites sur Instagram, j'ai continué à glisser et à faire défiler, sans trop y penser. Tout au long de l'année, cependant, je me suis beaucoup investie dans ses défis. J'ai regardé le long et j'ai toujours été intéressé par ce que serait son prochain, ou comment elle gérerait celui qu'elle faisait actuellement cette semaine. À la fin de l'année, j'étais vraiment inspirée et admirée son courage à se mettre là-bas pour que le monde la voie.

Défi d'organisation

Je suis sorti de ma zone de confort beaucoup de temps en publiant des vidéos de moi essayant de jouer de la guitare (grincer des dents) et énonçant mes plus grandes insécurités pour le monde à savoir. Parfois, c'était extrêmement inconfortable. Il y a eu de nombreux moments où j'ai douté de partager tout cela publiquement, puis quelqu'un m'a envoyé un message et a dit quelque chose comme "wow, j'ai toujours voulu faire ça, et maintenant je vais essayer!" ou "vous êtes si courageux de partager cela", et c'est ce qui m'a fait avancer. Savoir que d'autres femmes suivaient et s'investir était toute la motivation dont j'avais besoin.

Pas de défi de maquillage

Alors, quelle est la prochaine étape? J'ai décidé de continuer! Mais en 2020, je ferai plutôt douze défis #GiveItAMonth! Certains d'entre eux comprendront 30 jours de mouvement (janvier), la construction d'un meuble et un mois sans plastique à usage unique. La meilleure partie pour moi est de savoir que même ces objectifs à long terme ne sont pas si effrayants ou intimidants. Je vais juste le prendre une semaine à la fois.